C’est classieux !

Le Point sur la ligne #15, Tribulations lexico-verticales

1-classieuxPour qui sonne le glas ?, s’interroge Hemingway en 1940 dans un roman inspiré par son expérience de la guerre civile espagnole. Le héros, Robert Jordan, est un professeur américain ayant gagné l’Espagne pour combattre les fascistes et qui, intégré à un groupe de partisans commandé par une femme, Pilar, est chargé de faire sauter un pont gardé par les franquistes.

Le titre fait référence au poème de John Donne “Aucun homme n’est une île”, cité en introduction au roman : “[…] n’envoie jamais demander pour qui sonne le glas : il sonne pour toi”. Ce glas si funeste est issu du latin classis. À l’origine, il signifiait simplement “appel”, “appel des différentes catégories susceptibles de servir sous les armes”. Il n’a pris le sens de “sonnerie mortuaire” qu’au 16e siècle.

2-classieuxLa sonnerie se confondant avec les citoyens appelés et les citoyens appelés avec les morts, le classis latin a donc donné en français aussi bien “glas” que “classe” et à partir du 18e siècle tous les dérivés renvoyant à l’idée d’inventaire ou de catégorisation (en langage militaire puis en zoologie, et dans toute discipline nécessitant d’opérer une sélection ou une différenciation) : “classer”, “classeur”, “classement”, “inclassable”, “déclassé”…

Rassurez-vous, il ne sera pas question ici de lutte des “classes”, quoique, sur fond de grèves, des intermittents et des transports, l’idée a fait plus que m’effleurer… Cela étant, l’actualité de la grimpe a aussi fait la part belle au latin classis et c’est ce qui a retenu mon attention ces derniers jours. Car Mammut a décidé de revisiter les couennes antiques dans une excellente série de vidéos intitulée Reclimbing the classics.

Les jeunes loups du team Mammut sont donc envoyés au carton faire main basse sur les voies qui ont marqué l’évolution de l’escalade. Faire répéter les voies historiques par des grimpeurs qui n’étaient pas nés au moment de la libération de celles-ci, voilà une idée intéressante, j’oserais même dire mortelle, puisqu’on parle de sonner le glas et de faire sauter des ponts, ici transgénérationnels.

3-classieuxOn a ainsi assisté au dynamitage de Hyaena par Jakob Schubert, au sabotage d’Action directe par Jan Hojer et dernièrement au plasticage de La Rose et le vampire par la bloqueuse Anna Stöhr. Le tout sous l’œil bienveillant des anciens, manifestement de mèche et peu avares en méthodes ou en anecdotes. Classe, la molasse ! Mais il ne faut pas mollir pour les démolir, ces classiques… D’autant que ces grimpeurs sont plus habitués aux murs de Coupe du Monde qu’aux falaises du Luberon ou d’ailleurs.

Est considéré comme classique, ce qui fait autorité, fait référence, ce qui a une valeur unanimement reconnue. C’est aussi ce qui respecte les usages habituels, les conventions, ce qui reprend les codes esthétiques du passé. Flaubert s’en amusait dans son Dictionnaire des idées reçues en affirmant que les classiques, on était “censé les connaître” – sous-entendant au passage que bien souvent, ce n’était pas le cas…

4-classieuxMark Twain développa un peu la même idée : “Les classiques sont les livres que tout le monde peut se vanter d’avoir lus puisque personne ne les lit”. Même chose pour les saignantes voies old school présentées dans cette série ? Seraient-ce les voies que tout le monde peut se vanter d’avoir faites puisque plus personne ne les fait ? Grimpeurs de tout pays, unissez-vous, tous à vos score-cards !

Peut-être pas si simple… Si Action directe a vu un regain d’intérêt ces dernières années, du fait de son statut de 1er 9a de l’histoire, force est de constater que peu nombreux ont été les candidat(e)s à la “hyène” d’Andrea Gallo, lui préférant les 8b+ ou 8c plus discount qu’on peut trouver en Catalogne par exemple. Et La Rose et le vampire n’est pas non plus le 8b le plus coché de France !

De-là à dire que les hyènes et les vampires sont aux premières loges pour l’enterrement de première classe de la classe laborieuse des grimpeurs du dimanche…

Publicités

Une réflexion au sujet de « C’est classieux ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s