Dans la Pléiade

cendrars

« L’écriture est un incendie qui embrase un grand remue-ménage d’idées et qui fait flamboyer des associations d’images avant de les réduire en braises crépitantes et en cendres retombantes. Mais si la flamme déclenche l’alerte, la spontanéité du feu reste mystérieuse. Car écrire c’est brûler vif, mais c’est aussi renaître de ses cendres » (Blaise Cendrars, L’Homme foudroyé, 1945).

L’écrivain suisse Blaise Cendrars, sur lequel j’ai publié l’ouvrage Cendrars en énigmes issu de ma thèse de doctorat, fait son entrée dans la prestigieuse Bibliothèque de la Pléiade, chez Gallimard. L’écrivain, trop longtemps « distraitement reconnu » selon le mot d’André Malraux, acquiert donc en cette année 2013 le statut d’auteur classique.

Les Tomes I et II comprennent les œuvres autobiographiques complètes. Ils sont édités sous la direction de Claude Leroy, avec la collaboration de Michèle Touret, professeur émérite à l’Université Rennes 2 avec qui j’ai eu la chance de préparer ma thèse de doctorat. On y trouve les principaux textes autofictionnels à partir desquels Cendrars a construit sa légende en curieux mémorialiste : Vol à voile, Une Nuit dans la forêt, L’Homme foudroyé, La Main coupée, Bourlinguer, Le Lotissement du ciel

Car celui qui a placé son œuvre sous le signe du Phoenix et de la renaissance, se soucie bien peu de la chronologie et de l’exactitude. Il construit plutôt une œuvre labyrinthique dans laquelle il se met en scène dans des postures mi-ironiques mi-réelles. Prendre en compte le vécu, soit, mais à partir de ses éléments oniriques et mythologiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s