RIP Patrick

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la disparition de Patrick Edlinger à l’âge de 52 ans. On ignore pour l’instant les raisons de son décès, son corps ayant été retrouvé sans vie à son domicile le vendredi 16 novembre. La nouvelle, largement relayée sur les réseaux sociaux, m’a laissée sans voix, je n’arrivais pas à y croire…

Icône de l’escalade libre, Patrick s’est rendu célèbre dans les années 80, pour ses solos époustouflants dans les Gorges du Verdon. Pour le grand public, il avait contribué à populariser l’escalade et il était devenu cette figure emblématique, celui qui escaladait « à mains nues » les parois les plus vertigineuses.

Les documentaires de Jean-Paul Janssen, Opéra vertical et La vie au bout des doigts, ont marqué toute une génération et beaucoup se souviennent encore du choc qu’a été leur diffusion dans l’émission Les carnets de l’aventure. Gestuelle épurée, communion avec la nature, grande simplicité : Patrick symbolisait l’escalade dans sa dimension aussi bien artistique que « style de vie ». L’ange blond faisait corps avec le rocher et c’était beau à voir.

Après avoir pris part au développement de l’activité et participé aux premières compétitions d’escalade (dont Bardonecchia et Arco qu’il remporte en 1986…), il était devenu dans le milieu des années 90 le rédacteur de chef de la revue aujourd’hui disparue Roc n’ Wall. Ces dernières années, Patrick Edlinger s’était retiré à La Palud sur Verdon. Il s’apprêtait à revenir sur le devant de la scène, lors des Rencontres du cinéma de montagne organisées à Grenoble, où une soirée devait lui être consacrée. RIP Patrick…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s