Edito Hors Série Photos 2011

Avec cette couverture au design très graphique, EscaladeMag oscille entre modernité et nostalgie du passé. Lignes simples, formes droites, facettes aux accents presque art déco’ : autant d’éléments qui soulignent le parti pris esthétique de ce Hors Série photos 2011. Côté édito, je m’amuse du vocabulaire des afficionados des Hasselblad et autres Leica. Le n°, présenté en exclusivité au salon OutDoor de Friedrichshafen s’arrache comme des petits pains !

Dites voir…

« Les naseaux écumants, les deux yeux révulsés / Et les mains en avant pour tâter le décor »… Elle est bizarre, la vie, des fois. À lire ces mots de Raymond Queneau, on jugerait qu’il parle d’un grimpeur, et non de l’Homme perdu dans l’immensité de l’Univers… D’un grimpeur à l’agonie, 7 mètres au-dessus du point, dans les derniers instants qui précèdent la chute !

Exposition maximale ! Le diaphragme resserré, les yeux rouges, le lascar jette en mode rafale sur tout ce qui se présente, comme un réflexe, l’objectif rivé sur des perspectives plongeantes. Pas bien nette, la pose de pied, priorité vitesse. Mais il y a du bruit, sa mémoire est saturée, les mises au point hasardeuses. Tout devient flou, le déclenchement difficile, il doit bien viser…

Un zeste de clémence nous conduit à le laisser s’emparer de ce grand angle salvateur, au grain si velouté, juste sous le relais : un pas de côté, distorsion, contorsion, virage partiel et il sort la voie. Loin du temps, loin de l’espace. Le cliché est presque parfait : résolution, ouverture, planche contact… Dommage, il ferme les yeux ! Bon, on la refait, Coco ?

Dans le Hors série photos qu’EscaladeMag vous propose ce mois-ci, nul grimpeur en déroute, la bave aux lèvres, grimaçant au taquet dans la séquence de la mort ! Les images sélectionnées pour ce numéro privilégient a contrario des moments d’harmonie avec le rocher, la complexité des points de vue, la beauté des cadres, dans un va-et-vient constant entre effort et plaisir.

Les cinq photographes européens qui figurent dans ce Hors série [Bernardo Gimenez (Esp), Stefan Schlumpf (Sui), Pierre-Arnaud Chouvy (Fra), Reinhard Fichtinger (Aut) et Christian Pfanzelt (All)] ont été choisis pour la qualité et la puissance d’évocation de leurs images, mais aussi pour la vérité qui s’en dégage, sans fard.

N&B et couleur, argentique et numérique, bloc et falaise : la palette des styles est large ! Puisse cette succession kaléidoscopique susciter l’envie de longs arrêts sur images et pourquoi pas celle d’un voyage estival et vertical à travers les contrées présentées. Profitez-en bien et passez un bel été : on se retrouve en septembre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s