Edito EscaladeMag n°28

Crash test

L’apparition du Nain Pact dans l’équipe rédactionnelle d’EscaladeMag méritait bien un édito à la hauteur de l’audace déployée par ce petit personnage burlesque. Baudelaire l’introduisit et de belle manière ! Et pourtant l’auteur de Mon cœur mis à nu ne parle que du Nain Femme et du Nain Fidèle…

Stimulation / Réaction

« Il y a dans tout changement quelque chose d’infâme et d’agréable, quelque chose qui tient de l’infidélité et du déménagement ». Fin connaisseur de l’âme humaine, ce Baudelaire, qui manifeste ainsi l’ambivalence de tout désir de rénovation, plaisir et appréhension mêlés !

Mon cortex un peu attaqué (les lecteurs d’EscaladeMag le savent désormais) n’a retenu que le début de la citation… Je ne filerai donc pas avec l’auteur de Mon cœur mis à nu la métaphore pourtant bien tentante de l’inconstance amoureuse, ni celle d’ailleurs des déménageurs bretons, pour exprimer l’idée suivante : tout grimpeur a besoin d’introduire du neuf dans sa pratique pour continuer à progresser.

Passons donc sur ce proverbe cher aux éleveurs berrichons : « Changement d’herbage réjouit les veaux ». Mais ces derniers ne me contrediront pas : brouter inlassablement les mêmes voies, paître sans cesse sur le même spot ou se cantonner dans le même style de grimpe, c’est à coup sûr épuiser prématurément le pré de sa motivation. C’est confortable et rassurant, délicieux mais potentiellement lassant. Degré zéro de la stimulation.

Que vous dire d’autre, si ce n’est d’éviter la routine, d’aller vers des lignes nouvelles et de ne pas avoir peur du sentiment d’insécurité qui en découle ! Attention, toute ressemblance avec une incitation à l’adultère ne saurait être que fortuite. Cet édito parle d’escalade, comme d’habitude. Nous déclinons toute responsabilité en cas de zippette inopinée.

À la rédaction, on reste fidèle aux rubriques que vous aimez. Pas question de trahir l’esprit d’EscaladeMag ni d’aller trop vite en besogne ! Aussi, les surprises qu’on vous réserve interviendront par touches successives, au fur et à mesure des numéros à venir. Ce mois-ci, par exemple, la rubrique Crashtest évolue légèrement : elle fait maintenant appel à un assistant – incorruptible – dont vous apprécierez la diligence dans la mise à l’épreuve du matériel, le Nain Pact…

Autre évolution (et de taille, celle-ci) : on change de périodicité. C’est bon de ronronner comme un beau matou en rêvant aux souris qui circulent. Mais agir, c’est encore mieux : alors, on s’étire et on passe à 10 numéros par an. Voilà pourquoi, en ce mois d’octobre, vous tenez déjà notre numéro 28 entre les mains. Bonne lecture ! Mais, attention, patte douce…

Photo Olivier Broussouloux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s